Blog

Santé et gamification (2/3) : Comment la médecine préventive réduit-elle les coûts santé ? 

doctor-holding-preventive-card

Santé et gamification (2/3) : Comment la médecine préventive réduit-elle les coûts santé ? 

Un système de santé saturé

Nous constatons que la population française, comme celle d’autres pays développés, vieillit d’année en année. Cette tendance ainsi que le mode de vie de notre génération engendrent une augmentation du nombre de personnes touchées par une pathologie chronique, un phénomène qui ne cesse de s’accentuer. L’assurance maladie a estimé que 35 % de la population était concernée en 2015, une proportion qui depuis, a continué de croître (Pouyat, 2018).

De plus, le contexte sanitaire dans lequel nous vivons aujourd’hui ne fait qu’aggraver ce constat. Le système de santé est encore plus saturé depuis l’arrivée de la pandémie de la Covid-19, engendrant une baisse des capacités des services médicaux et réduisant ainsi le nombre de dépistages liés aux maladies chroniques. Cela est accompagné par une peur des citoyens face au virus, montrant une réticence à se rendre dans des lieux publics (hôpitaux, cabinets médicaux, laboratoires d’analyses, etc.).

Il est important de noter que pour l’année 2020, l’INSEE prédisait une augmentation de plus de 580.000 cas de pathologies chroniques par rapport aux années précédentes mais tout pousse à croire que ces chiffres devraient encore augmenter pour l’année 2021.

C’est pourquoi, si nous laissons de côté la médecine préventive nous pouvons nous attendre à une hausse des maladies chroniques ce qui aura pour effet une augmentation des coûts pour le système de santé dans les années à venir.

Coût important des maladies chroniques pour le système de santé

La situation étant alarmante, il est donc essentiel d’agir pour être en mesure de préserver et améliorer le fonctionnement du système de santé ainsi que de maîtriser et réduire les coûts liés au pathologies chroniques.

Cabine de santé Téléconsultation Télémédecine

(L’Assurance Maladie, 2017)

En termes de coût, la prise en charge des affections de longue durée représente plus de 65 milliards d’euros par an. Parmi les pathologies les plus répandues, on note :

  • l’asthme
  • les bronchites chroniques
  • les maladies cardiovasculaires
  • les maladies rares
  • le diabète (10 milliards d’euros)

Ainsi, nous constatons que les maladies chroniques représentent un coût important pour le système de santé et que celui-ci ne cesse d’augmenter. La problématique qui se pose est donc la suivante : pouvons-nous réduire ces coûts grâce à la médecine préventive ?

Réduction des coûts de santé grâce à la prévention des maladies chroniques

En effet, bien que les maladies chroniques soient souvent liées aux antécédents familiaux des patients, elles sont aussi très influencées voir déclenchées par l’environnement du patient et ses habitudes de vie. C’est donc là qu’intervient la médecine préventive.

Rappelons que la médecine préventive, domaine dans lequel des startups innovantes comme Bodyo s’inscrivent, représente une des branches de la médecine qui consiste « à donner des conseils d’hygiène au sens large » (diététique, activité physique, ergonomie, manière de faire des efforts, prévention des comportements à risque, etc.) mais aussi à dépister des déséquilibres de certains paramètres vitaux par lesquels il est possible de détecter en avance de possibles maladies à venir. Celles-ci pourraient donc être évitées grâce à un changement d’habitude ou encore par des conseils de prise en charge. Ces dépistages peuvent se faire par des tests sanguins mais aussi par des équipements technologiques tels que l’AIPod de Bodyo.

Alors que la médecine préventive est principalement pratiquée par les médecins généralistes du fait de leur proximité avec leurs patients, ceux-ci sont nombreux à faire face à une surcharge de patients au quotidien. Du coup, une consultation excède rarement plus d’une dizaine de minutes ; ce qui rend difficile de proposer des recherches plus poussées sur l’état de santé du patient. C’est en ce sens que les entreprises de l’e-santé pourraient libérer plus de temps aux médecins et leur permettre ainsi de traiter d’autres anomalies.

Grâce à ces entreprises spécialisées, la qualité des soins et le temps de consultation seront optimisés aussi bien pour le patient que pour le médecin généraliste. Par exemple, avec l’AIPod de Bodyo, le patient pourra mesurer ses indicateurs vitaux comme la tension artérielle ou le taux d’oxygénation du sang avant d’entrer en consultation, et le médecin pourra apporter une expertise d’autant plus pertinente et optimisée qu’il aura les résultats immédiatement à sa disposition ainsi que l’historique du patient.

De plus, après avoir reçu les conseils de son médecin, le patient est seul face à leur application au quotidien. C’est en cela que des solutions comme Bodyo aident le patient, par une prise en charge complète et régulière, avec une offre qui s’avère un excellent complément santé en proposant :

  • des programmes de santé personnalisés (nutrition, activité sportive, sommeil…) ;
  • un suivi des évolutions de l’état de santé ;
  • des outils de motivation pour aider le patient à prendre en charge sa santé de manière rigoureuse et pérenne.

Comment motiver les gens pour aller vers la prévention ?

Ainsi telle est la question ! La difficulté majeure rencontrée dans la prévention santé naît surtout après avoir reçu les conseils de son médecin généraliste. Connaître la théorie, ne suffit pas à la mettre en pratique. Il est difficile de changer d’habitudes seul, lorsque nous ne savons pas par quoi commencer. Bodyo apporte une réponse pratique et effective à ce besoin d’accompagnement quotidien au travers de programmes adaptés d’incitation et de motivation.

Fidéliser pour mieux soigner par la « Gamification »

En plus d’engager les patients au quotidien, Bodyo se sert de la gamification pour les engager dans la durée. Ainsi l’objectif que Bodyo veut atteindre est que le patient considère la santé dans une nouvelle perspective. C’est-à-dire ne pas se soucier de sa santé uniquement lorsqu’une pathologie se déclare, mais s’en soucier avant pour la préserver dans la durée.

La gamification est un moyen très efficace pour engager sa communauté vers une vie plus saine. Pour rappel, la gamification représente l’utilisation de codes de jeux dans des domaines tels que l’éducation ou encore la médecine. Bodyo utilise ce moyen de motivation dans son application pour aider les utilisateurs à accomplir leurs objectifs santé. Par exemple, en gagnant des points et en collectionnant des encouragements, mais aussi en se repérant à l’aide de classements. Tout est mis à disposition pour que l’utilisateur puisse comprendre et maîtriser ses évolutions dans le but de rester engagé dans sa progression, tout en alliant plaisir et santé.

Conclusion

La médecine préventive apporte de façon complémentaire une aide aux patients pour prévenir certaines pathologies, notamment chroniques, qui nous l’avons constaté, sont en hausse chaque année. Alors que celles-ci représentent un coût élevé pour les systèmes de santé, la médecine préventive améliorera la santé des citoyens avec un effet positif sur l’économie sanitaire par la réduction des coûts dus aux maladies chroniques. Cela peut se faire grâce à un changement de relation entre l’individu et sa santé : optimiser sa santé et non plus seulement la rétablir.

Tracy AlbarelloHajnalka Molnar

 

Sources

Pouyat J. (2018), « 20 millions de Français auraient une maladie chronique »,

L’Assurance Maladie (2017), disponible « Communiqué de Presse : Cartographie des dépenses et des pathologies»

Voix des patients, Infographie sur les chiffres clés des maladies chroniques

Wikipedia (2020), « Médecine préventive »

 

Crédit photo : Hiver par creativeart – fr.freepik.com